Comment faire avec les Urgences et le SAMU-Centre 15 ?

Les Urgences des hôpitaux français et le SAMU-Centre 15 sont en pleine crise en ce moment après les décès de plusieurs patients non pris en charge comme il aurait fallu. Le Samu-Centre 15 a publié en 2015 un livre blanc dont je tenais à vous relayer l’introduction :

 

« L’organisation actuelle de la médecine d’urgence ne permet plus, et ne permettra pas demain, de faire face aux inéluctables évolutions des besoins de soins et de notre système de santé. Les crises successives auxquelles sont confrontés les services d’urgence (grippe, canicule, fermeture estivale de services …) ne sont que la partie immergée de l’iceberg. Le mal est plus profond !

Notre système, initialement conçu pour répondre aux drames de la traumatologie routière doit maintenant répondre à des besoins de santé différents : des pathologies nouvelles (pathologies cardio-vasculaires et neurologiques, complications aigues des cancers et des maladies chroniques…), de nouveaux contextes (vieillissement, handicap, exclusion sociale, fin de vie, hospitalisation à domicile …), la concentration de l’offre de soins et des plateaux techniques, l’exigence des patients et de la société en terme de qualité / sécurité des soins …

L’urgence en matière de santé est définie par le patient lui-même ou par son entourage, inquiet devant des signes d’apparition brutale, mais aussi lorsqu’il ne trouve pas de réponse ailleurs à son problème de santé. Dès lors l’urgentiste doit avoir les compétences requises et les « outils » nécessaires pour assurer, avec le maximum d’efficacité et de sécurité pour les patients, le juste soin pour tous les types d’urgence.

Demain, le recours aux structures de médecine d’urgence continuera à augmenter avec une réponse hospitalière qui n’est plus adaptée. Demain, le patient de plus en plus acteur de son parcours de santé peinera à trouver des professionnels de santé et devra être guidé pour se diriger vers la bonne filière de soins. »

 

C’est dans ce cadre qu’ils avaient proposé une série de 20 mesures pour anticiper la demande de demain. Mais chacun de nous a sa part de responsabilité et nous pouvons aider l’organisation de l’urgence en commençant par revoir sa propre copie. Accessible 24h/24, le numéro d’urgence 15 (numéro d’appel au SAMU) est un service public de secours (au même titre que les autres numéros d’urgence 17, 18 et 112). Son usage doit être réservé pour des appels d’urgence médicale (personne inconsciente, difficultés pour respirer, beaucoup de sang, brulure importante, douleur dans la poitrine, …). Si tel n’est pas le cas, il vaut mieux privilégier les médecins de garde du secteur ou SOS Médecins (3624). Dans l’intérêt des urgences vitales, le passage aux urgences ne doit pas être pour vous la solution de facilité.

 

Pour aller plus loin : http://www.samu-urgences-de-france.fr/medias/files/129/821/livre-blanc-sudf-151015.pdf

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS