Les autorités informent sur la prolifération du moustique tigre

Le 29 Juillet dernier, l’Assemblée Nationale a publié un rapport sur la prévention et les politiques publiques à mener contre la propagation du moustique Aedes (plus communément appelé moustique Tigre) en métropole. Étant présent désormais sur tous les continents, il représente un risque sanitaire majeur sur l’ensemble du territoire Français. En Outre-Mer, il est endémique à la Réunion. Il est apparu en 2004 en métropole suite aux échanges internationaux.

 

De quelles maladies le moustique tigre est-il vecteur ?

Une maladie vectorielle est transmise par un vecteur, souvent un insecte qui se nourrit de sang, comme le moustique. En piquant un animal infecté, il ingère les parasites, virus ou bactéries contenus dans le sang. Après un délai d’incubation de quelques jours, le moustique est contaminé et peut transmettre l’agent pathogène lors d’une prochaine piqûre.

Les principales maladies vectorielles transmises par le moustique Tigre en France métropolitaine et Outre-Mer sont le chikungunya, la dengue, le virus Zika.

 

Comment se protéger du moustique tigre ?

Il n’existe malheureusement pas de solution radicale pour lutter contre le moustique tigre. Il faut combiner les actions pour pouvoir s’en protéger au maximum. Il est important d’éliminer toutes les eaux stagnantes présentes dans le jardin (gouttière, réservoir d’eau de pluie…). Evitez de planter trop prêt de la maison, et éclaircissez les massifs car ils apprécient la végétation dense.  La mise en place de moustiquaires pour protéger la maison est une solution efficace et écologique. Utiliser des sprays anti-moustiques à base de DEET disponible en pharmacie.

 

Quel était le but de cette commission d’enquête ?

La commission a soumis 48 propositions pour lutter contre la prolifération des moustiques et pérenniser les moyens de la recherche. Nous citerons par exemple la mise en place dans les régions affectées d’un plan régional de prévention contre le développement des gites larvaires, une mise en place d’un dispositif d’éducation à la connaissance et à la lutte contre les moustiques dans les écoles…

Sources :

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/especes-nuisibles-et-parasites/moustiques

http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/ceaedes/l15b3280-ti_rapport-enquete#_Toc256000002

Dr Elodie Duquenne